Article Le Havre Info Bibliothèque Armand Salacrou

BIBLIOTHÈQUE ARMAND SALACROU

http://www.lehavreinfos.fr/2011/10/25/pop-up-et-hop/

Très belle exposition que celle proposée par la bibliothèque Armand Salacrou jusqu’au 31 décembre. Intitulée « Pop up et Hop! », elle est aussi ludique pour les petits que pour les grands !

O ù commence le jeu, où finit le livre ? C’est la question que pose la bibliothèque Armand Salacrou dans le cadre de sa toute nouvelle exposition consacrée au livre d’artiste et au livre animé autrement dit parfois « livre pop up ». Une exposition magique qui permet de découvrir que depuis plusieurs siècles, l’être humain a rivalisé d’ingéniosité  pour trouver  mille et un mécanismes permettant de réinventer le livre en 3D en permanence. Informatif ou très poétique et toujours très esthétique, le livre pop up, c’est un univers fascinant particulièrement bien mis en valeur dans la salle d’exposition du second étage de la bibliothèque Armand Salacrou.
Gaëlle Pélachaud (notre photo), artiste plasticienne, est l’un des grandes spécialistes du genre. Née à Paris, l’artiste n’en est pas moins d’origine havraise. Son arrière-grand-père a même sa place  à Bléville : la place du Docteur Lévesque !

En mode 3D
Gaëlle Pélachaud a démarré ses études par Olivier de Serres, prestigieuse école nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art et c’est ainsi que tout a commencé pour elle. « À Olivier de Serres, un jour, un devoir, raconte-t-elle. On a tous eu zéro  ! Fallait le faire ! Le prof a eu l’intelligence de regarder le public qu’il avait en face de lui et de, non plus expliquer les théorèmes par des formules, mais de les appliquer. On devait tout faire en 3D et en plus calculer les couleurs, etc.. Ça m’a marquée  ». La 3D allait devenir son mode d’expression. Première étudiante à obtenir la Bourse d’étude à l’École Cooper Union, New York (atelier de gravure), elle étaye aux États-Unis ses connaissances dans ce domaine. « Là-bas, il n’y a pas de scission entre 2D et la 3D ».

Artisanat d’art

De retour en France, Gaëlle Pélachaud réalise son premier livre d’artiste autour de Queneau. Tiens, Le Havre encore ! 50 autres suivront, en marge de multiples recherches relatées dans des livres classiques sur le thème du livre pop, du livre d’artiste. Côté technique, Gaëlle Pélachaud se forge un style : « Je suis très empirique; je me sens très proche des artistes anglo-saxons que j’ai rencontrés. Je prends les feuilles blanches et j’essaie des mécanismes. Maintenant, avec l’expérience, je fais moins d’essais qu’auparavant » . Dans un premier temps, l’artiste fait donc des maquettes blanches et en parallèle, elle travaille des images glanées au cours de ses pérégrinations sur son ordinateur avec Photoshop. « Ce qui m’intéresse, c’est l’élaboration entre l’image et le volume de la feuille et comment tout fonctionne ensemble ». Un travail minutieux qui prend énormément de temps. « Je réalise en ce moment un livre pour l’Islande, ce qui me prendra en tout, presque quatre mois ».
Artiste complète, Gaëlle Pélachaud finit par devenir artisane : « À condition de préciser qu’il s’agit d’artisanat d’art dans le sens ou l’artisanat se met au service d’une commande et peut répondre à plusieurs exemplaires. Tandis que l’artisanat d’art, c’est un peu comme de la haute couture; une pièce unique  répétée à très peu d’exemplaires ». 20 en règle générale pour ce qui la concerne. Plusieurs ouvrages de Gaëlle Pélachaud sont à découvrir dans l’exposition Pop up et Hop !
DLM-T

• Tout public, entrée libre et gratuite. Visites guidées, les samedis : 15, 22 et 29 octobre, 5, 12, 19 et 26 novembre, 3, 10 et 17 décembre à 14 h 30. Bibliothèque Armand Salacrou, 17, rue Jules Lecesne – Tél. : 02 32 74 07 40. Mardi et vendredi de 10 à 19 h, mercredi et samedi de 10 à 18 h, jeudi de 12 à 18 h.

Tags :  –  –  – 

 

Les commentaires sont fermés.